I Latina : Dîner dans l’un des Meilleurs Restaurants de Buenos Aires

Ouvert en 2008, I Latina est une véritable institution dans le paysage culinaire de Buenos Aires. Oubliez la typicité des restaurants de « parrilla » (spécialité de barbecue argentine), ici c’est une vision beaucoup plus moderne et dans l’air du temps de la cuisine latino-américaine. Experiences Luxe vous fait découvrir cette table de haut vol !

Un voyage culinaire à travers l’Amérique Latine

Pas besoin de prendre l’avion à travers le continent, le restaurant I Latina se charge de nous faire voyager à travers les pays et régions d’Amérique Latine, du Mexique en allant jusqu’à la Patagonie. Aux manettes, c’est le chef Santiago Macias qui régale les fins gourmets depuis plus de 12 ans dans son restaurant situé au cœur du quartier de Villa Crespo. Né à Bogota en Colombie, il a également passé une partie de son enfance à Carthagène où il a construit son redoutable palais. A sa majorité, il est venu faire ses études à Buenos Aires, puis a parcouru l’Argentine où il a travaillé dans différents endroits. Il est ensuite revenu dans la capitale afin d’ouvrir I Latina, fruit de ses nombreuses inspirations culinaires.

C’est le chef Santiago Macias qui régale les fins gourmets depuis plus de 12 ans dans son restaurant (© I Latina)

Il suffit de chercher les meilleurs restaurants de la ville pour se rendre compte qu’I Latina est en tête des classements et qu’il fut au fil des ans récompensé par de nombreuses distinctions. Dans les assiettes c’est une cuisine latino revisitée, ultra contemporaine et savoureuse que l’on découvre dans le menu dégustation en 7 plats uniquement (Pas de carte mais bien évidemment le chef s’adapte aux allergies et goûts de chacun). Le must ? Prendre l’accord mets et vins qui permet de siroter les différents breuvages argentins, des vins de Mendoza bien sur en passant par les vignobles perchés de la région de Salta.

Le must ? Prendre l’accord mets et vins qui permet de siroter les différents breuvages argentins (© I Latina)

Une demeure cachée

Arrivés devant cette belle demeure, on peut être quelque peu dérouté par l’absence d’enseigne révélant la présence du restaurant. C’est un peu un spot caché, que l’on découvre après avoir sonné. On pénètre ainsi dans une maison lumineuse au décor cosy, agrémentée d’une cuisine ouverte afin d’admirer le ballet des cuisiniers et égayée par de grands tableaux colorés au murs qui donnent un bon coup de peps. En ce vendredi soir, la clientèle est essentiellement internationale et composée de quelques groupes d’amis mais également de couples. Quant au service, il est professionnel et décontracté.

Arrivés devant cette belle demeure, on peut être quelque peu dérouté par l’absence d’enseigne révélant la présence du restaurant (© I Latina)
On pénètre ainsi dans une maison lumineuse au décor cosy, égayée par de grands tableaux colorés au murs qui donnent un bon coup de peps (© I Latina)

Le menu dégustation en 7 services

Il est temps de découvrir les premières assiettes : dès la mise en bouche avec le taco de yuca accompagné des légumes de saison, la barre est placée bien haute et nous transporte en un clin d’oeil au Mexique. Il est accompagné d’un maté, boisson traditionnelle d’Amérique du Sud proche du thé mais plus amer. C’est ensuite le ceviche de poisson, betterave, ananas, graines de chia, et leche de tigre qui nous emmène au Pérou avant de partir pour l’Equateur avec l’enconcado de poisson au lait de coco. Le 3ème plat sublime les champignons dans une sauce aji panca (piment du Pérou) mais peu relevée pour s’adapter à nos palais sensibles (demandé par notre part en début de repas).

Le menu unique en 7 services
Le maté, boisson traditionnelle d’Amérique du Sud proche du thé mais plus amer
Dès la mise en bouche avec le taco de yuca accompagné des légumes de saison, la barre est placée bien haute
Le ceviche de poisson, betterave, ananas, graines de chia, et leche de tigre nous emmène au Pérou
Le pain
Direction l’Equateur avec l’enconcado de poisson au lait de coco
Le 3ème plat sublime les champignons dans une sauce aji panca

On retourne ensuite au Mexique avec la caille marinée à l’achiote, accompagnée de sauce mole, de tortilla au mais et d’haricots noirs, le tout dans une assiette d’une superbe élégance et d’une modernité sans faille. On poursuit avec la joue de bœuf réduite dans du café colombien et du sucre de canne, une viande tendre à souhait !

La caille marinée à l’achiote, accompagnée de sauce mole, de tortilla au mais et d’haricots noirs
La joue de bœuf réduite dans du café colombien et du sucre de canne, une viande tendre à souhait !

C’est maintenant au tour des douceurs de faire leur apparition : le premier dessert est une truffe de cacao accompagnée d’huile d’olive. Surprenant me direz-vous mais absolument régressif dès la première cuillère en bouche. Le mélange du sucré et du salé est terriblement addictif ! Le 2ème dessert fait son apparition : Chamoy (condiment mexicain), sorbet à la mangue, tequila et meringue, le tout subtilement relevé par le condiment ce qui donne un résultat détonnant ! On clôture ce délicieux dîner par le cérémonial du café qui achève notre voyage culinaire en Colombie.

Le premier dessert est une truffe de cacao accompagnée d’huile d’olive, absolument régressif dès la première cuillère en bouche !
Chamoy (condiment mexicain), sorbet à la mangue, tequila et meringue, le tout subtilement relevé par le condiment ce qui donne un résultat détonnant !
On clôture ce délicieux dîner par le cérémonial du café qui achève notre voyage culinaire en Colombie (© I Latina)

Mon avis

I Latina est sans conteste l’une des meilleures tables de Buenos Aires mais surtout un restaurant moderne avec une cuisine dans l’air du temps. Les assiettes sont impeccables et les saveurs au rendez-vous à chaque service. La jolie salle de restaurant située dans cette vaste demeure donne un air « comme à la maison », le tout accompagné par un excellent service décontracté. Bref, un must si vous passez par la capitale argentine !

J’ai aimé :

  • Rapport qualité prix excellent : 4700 ARS (70€) et accord mets et vins à 1600 ARS (24€)
  • Cuisine délicieuse et ultra inventive
  • Look sublime de cette maison « cachée »

J’ai regretté :

  • Rythme de l’enchainement des plats : commence un peu trop vite et un gros ralentissement entre les plats de résistance, dommage !

Informations pratiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *