Mon palace coup de cœur à Paris : L’Hôtel de Crillon

Depuis sa réouverture en grande pompe l’été dernier après 4 années de rénovation, je trépignais d’impatience à l’idée de séjourner à l’hôtel de Crillon. C’est maintenant chose faite, j’ai eu le plaisir de passer 24 heures au cœur de cette majestueuse bâtisse qui a vu défiler en ses murs stars, chefs d’états et grandes fortunes. Il a repris sa place en tête des hôtels de luxe parisiens et se hisse dans le ranking des établissements les plus luxueux du monde. Retour sur cette escapade qui restera longtemps gravée dans ma mémoire !

Si comme moi vous êtes une adepte des bâtiments historiques, Le Crillon est le terrain de jeux idéal ! Construite au 18ème siècle pour symboliser la puissance du royaume de Louis XV puis devenue ensuite la résidence du Duc de Crillon, la bâtisse est majestueuse. Trônant sur la place de la Concorde, son emplacement ultra central est exceptionnel. A peine descendus de notre taxi que nous avons levé les yeux pour admirer sa façade très travaillée classée aux Monuments Historiques.

La façade classée aux Monuments Historiques (© Hôtel de Crillon)

Quelques secondes après, les bagagistes s’activent et nous dirigent gentiment vers l’intérieur. Fini les comptoirs impersonnels, faites place à un bureau au charme historique de toute beauté et hyper cosy pour un check-in sur mesure et impeccable. L’accueil est juste incroyable et surement l’un des meilleurs que j’ai reçu au monde : le personnel est avenant, très professionnel, rapide et précis, un sans faute qui m’a laissé bouche bée.

Un luxe et un sens du détail inouï dans les 124 chambres et suites

L’hôtel de Crillon abrite 124 clefs dont 36 suites et 10 suites signatures qui incarnent parfaitement l’art de vivre à la française. Nous avons posé nos valises dans une Suite Premier qui offre un espace généreux de 57 m2. On y trouve un salon dont les boiseries confèrent une chaleur au lieu et une chambre séparée. Gros coup de cœur pour son ambiance sophistiquée qui mêle style d’époque et confort dernier cri comme par exemple ce téléviseur intégré dans le miroir de la chambre. Une salle de bain en marbre vient compléter ce petit paradis. Mais j’avoue que ce qui m’a absolument bluffé c’est le soucis des détails qui ont été pensés pour que l’on se sente chez soi, un luxe absolu qui séduit à coup sur.

Le salon dont les boiseries confèrent une chaleur au lieu

Un accueil plus que parfait au Crillon

La chambre séparée de notre suite Premier

La salle de bain en marbre

Le lendemain matin, j’ai commandé en quelques secondes notre petit déjeuner en chambre (pas besoin de laisser sa commande sur la porte le soir, on peut directement téléphoner et cela à n’importe quelle heure de la journée !). Une vingtaine de minutes après, il est dressé sur la table du salon. Encore une fois l’hôtel de Crillon se surpasse avec un petit déjeuner exquis : les viennoiseries sont excellentes tout comme les autres mets, un régal des papilles et l’un des meilleurs petits déjeuners de la capitale.

Encore une fois l’hôtel de Crillon se surpasse avec un petit déjeuner exquis

Un renouveau après une rénovation pharaonique

Après une rénovation minutieuse de quatre ans, l’hôtel de Crillon a réouvert en juillet 2017 sous la houlette du groupe américain Rosewood. Le haut symbole du luxe à la française nécessitait une cure de jouvence, défi relevé par l’architecte Richard Martinet, a qui on doit de nombreuses rénovations d’hôtels historiques parisiens. Il a su sublimer ce lieu tout en respectant son âme et son héritage. La direction artistique a été confiée à Aline Asmar d’Amman qui a chapeauté le projet avec une équipe de quatre architectes d’intérieur qui ont su insuffler un léger vent contemporain dans ce palace parisien tout en préservant son style. Un look validé à 100% de mon côté !

La superbe suite Duc de Crillon qui a conservé après la rénovation son style classique (© Hôtel de Crillon)

Un spa citadin prestigieux

En milieu d’après midi, je me suis dirigée vers le spa Sense qui est un véritable cocon de relaxation. J’ai été bluffée par sa piscine recouverte de 17600 écailles dorées ! Le Crillon a sorti le grand jeu avec ce spa d’un luxe inouï et quoi de mieux que la couleur de l’or pour souligner le prestige de cette résidence parisienne. Le lieu est absolument magique avec sa grande cheminée et ses méridiennes où je me suis prélassée pendant une heure pour une séance de lecture.

La piscine recouverte de 17600 écailles dorées

Au programme du spa, on y trouve des soins inédits avec une gamme de rituels oubliés qui proviennent du temps de nos grands mères. On y dispense aussi des massages Sense qui sont inspirés des traditions ancestrales à travers le monde à l’instar du massage tibétain de 90 minutes que j’ai choisi. Basé sur une technique d’acupression stimulant les méridiens, je suis rarement ressortie aussi détendue d’un soin, un relâchement suprême qui m’a accompagné toute la fin de la journée.

Un régal des papilles

Côté gastronomie, le Crillon fait aussi des merveilles. Tout d’abord avec son restaurant gastronomique L’Ecrin récompensé par une étoile Michelin où le chef Christophe Hache propose des mets raffinés dans une ambiance intime de 24 couverts seulement. Pour déjeuner ou dîner de façon plus informelle, c’est vers la Brasserie d’Aumont qu’il faut se tourner et c’est le lieu que nous avions choisi pour le soir même. Dans une atmosphère de brasserie parisienne en mode « palace », le chef Justin Schmitt sert une cuisine typiquement française avec des plats traditionnels remis au goût du jour.

La brasserie d’Aumont (© Hôtel de Crillon)

J’ai retrouvé à la carte les indémodables œufs mimosas ou bien le tartare de bœuf qui sont des classiques de la brasserie parisienne mais aussi des plats plus créatifs vers lesquels nous nous sommes tournés : le burger du chef avec pain brioché, viande de bœuf fumée, saint nectaire, échalotes frites et sauce au piment de la Vera pour monsieur tandis que je me suis laissée tenter par un carré d’agneau d’Aveyron, aubergines grillées au miso et sésame. Quant au dessert, c’est un tiramisu aux fruits rouges qui nous a fait de l’oeil et auquel nous avons succombé ! En période estivale, les tables se dressent aussi dans les cours intérieures pour profiter de l’air frais et de la beauté des lieux, mais manque de chance pour nous, la pluie s’est invitée à la partie.

Le burger du chef : tellement addictif !

Le carré d’agneau d’Aveyron, aubergines grillées au miso et sésame

La présentation des desserts qui semblent aussi bons les uns que les autres !

Le tiramisu aux fruits rouges

Autre ambiance à découvrir, celle du Jardin d’Hiver qui est le spot idéal pour déguster un tea time et les délicieuses pâtisseries du chef Pablo Gicquel et cela dans un décor d’exception. Une des pièces maitresses de ce bijou parisien est le bar Les Ambassadeurs. Nous y avons pris un apéritif avant notre diner à la brasserie et nous avons adoré son look intime avec ses lumières tamisées et sa musique live, un véritable écrin où nous avons dégusté un délicieux cocktail accompagné de quelques canapés de foie gras.

Le bar Les Ambassadeurs (© Hôtel de Crillon)

Son look intime est un véritable écrin où nous avons dégusté un délicieux cocktail accompagné de quelques canapés de foie gras.

Mon avis

Je dois vous avouer que l’hôtel du Crillon a été un peu mon chouchou de cette escapade parisienne de trois semaines. C’est un lieu majestueux, prestigieux, une icône dans le paysage de l’hôtellerie de luxe parisienne et même du monde entier qui a su me séduire dès ma sortie du taxi et cela jusqu’à mon départ. Cet établissement est un lieu intemporel qui a su défier les années et dont le service ne fait aucun impair. Mention très bien pour la gastronomie qui est un régal que ce soit dans les lieux ou bien dans les assiettes. Autre point fort avec ce spa qui offre des soins inédits et sa superbe piscine dorée. Un lieu de prestige qui fait partie du podium des plus belles adresses parisiennes.

J’ai aimé :

  • Service et personnel PARFAIT ! Un vrai service de palace du début à la fin (notamment pour le rituel d’accueil)
  • Suite où tous les détails ont été pensés : on pourrait y vivre tellement elle est parfaitement aménagée.
  • Richesse historique du lieu, sublimé par une très belle rénovation

J’ai regretté :

  • Petit déjeuner en chambre : commander par téléphone le matin même est une excellente idée mais j’aurais aimé être davantage guidée par téléphone sur les choix à faire.

Informations pratiques

  • Plus d’informations sur leur site web
  • Suite Premier à 2400€ en cette début août 2018

Un grand merci à l’hôtel de Crillon pour l’invitation à découvrir leur établissement. Bien évidemment, je reste libre de mes propos dans cet article !

Connaissez vous l’hôtel de Crillon ? N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires ou de vos questions dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux.

Suivez mes expériences sur les réseaux sociaux : facebooktwitter et instagram ! Mais aussi partagez mon article si il vous a plu avec les boutons ci dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *