Le Rosengarten : une échappée gourmande au cœur du Tyrol

Le dessert : tellement gourmand ce dôme au chocolat !

Dans la région du Tyrol au nord de l’Autriche, se trouvent des établissements pleins de charme. Le plus souvent le style reste local, dans l’esprit chalet en bois et fenêtres fleuries. Cependant pour ces deux nuits, j’ai posé mes valises dans un hôtel plus contemporain : le Rosengarten. Avec seulement 26 chambres et suites, il est en adéquation parfaite avec la modernité, que ce soit du côté de la décoration intérieure ou bien côté cuisine.

Ambiance contemporaine au cœur des 26 chambres et suites

Au nombre de 26, les chambres et suites portent un nom qui fait écho au monde la cuisine. La suite où j’ai séjourné est nommée Safran et elle arbore sur 50m2 un design très contemporain : murs blancs, verre fumé qui délimite les pièces et mobilier contemporain. Elle est prolongée par un balcon qui permet de contempler les montagnes environnantes, un vrai régal pour nous après ces nombreux séjours dans des capitales où la vue sur les buildings était notre seul horizon !

Ma jolie suite moderne de 50m2 (© Rosengarten)

La salle de bain de la suite (© Rosengarten)

Pour nous souhaiter la bienvenue !

Une gastronomie dans l’air du temps

La gastronomie est l’une des cartes maitresses du Rosengarten. La table gastronomique est chapeauté par Simon Taxacher qui est aussi le maître de maison, ce qui est régulièrement le cas dans les établissements estampillés Relais & Châteaux. Ses plats sont un hommage à la gastronomie française de type méditerranéenne dans son restaurant qui a été multi récompensé au fil des ans par les plus hautes distinctions comme « les grandes tables du monde », « Gault&Millau », …

La table gastro de Simon Taxacher est un incontournable de la région ! (© Rosengarten)

La salle de restaurant du bistrot (© Rosengarten)

Nous découvrons le premier soir le bistrot qui propose une interprétation moderne de la cuisine des alpes autrichiennes. Nous contemplons le menu prévu en demi-pension tout en dégustant une planchette de bacon local et de rillettes au lard, le tout arrosé par un jus de légume pressé à seulement quelques kilomètres de là. L’entrée au choix ce soir est une salade de brocolis et filets de porc parfumée au millefeuille ou alors une soupe légère de tomate avec un cannelloni au poisson fumé. Dans les deux cas, les goûts sont fins et légers. Nous poursuivons avec un bœuf braisé, ses carottes et ses gnocchis au romarin, qui est généreux comme la cuisine autrichienne mais avec une modernité et une légèreté plus prononcée. Nous finissons avec le fromage puis le dessert du jour qui a régalé mes papilles.

Un jus de légume pressé à seulement quelques kilomètres de là

La planchette de bacon local et de rillettes au lard : comment resister !

La salade de brocolis et filets de porc parfumée au millefeuille

La soupe légère de tomate avec un cannelloni au poisson fumé

Le bœuf braisé, ses carottes et ses gnocchis au romarin

Le dessert : tellement gourmand ce dôme au chocolat !

Sachant que nous sommes dans un temple de la gastronomie, je me fais une joie le lendemain matin de déguster le petit déjeuner. Le beau temps est au rendez vous, nous pouvons donc le savourer en terrasse. La découverte du buffet avec ses mets locaux me rend la tache difficile pour faire une sélection tant tout à l’air délicieux. On a l’embarras du choix avec les charcuteries locales mais aussi avec les pains, brioches et confitures maison aux saveurs originales comme cette confiture à la banane et aux fruits exotiques que j’ai adoré. Mais c’est sans oublier un œuf à la coque préparé minute pour compléter ce moment gourmand.

Un petit déjeuner avec des mets locaux délicieux

Cap sur les montagnes : à la découverte des environs

Le Rosengarten se trouve à une quinzaine de minutes en voiture de la station de ski plutôt huppée de Kitzbühel. C’est la station idéale pour faire une balade dans les ruelles du village tout en admirant les boutiques qui sont assez luxueuses. Pour des activités plus nature, il ne faut pas résister à l’envie de prendre les téléphériques qui vous déposent aux sommets des pics pour faire des randonnées, du vélo …. et du ski bien évidemment pendant la saison hivernale. Nous avons passé une journée très agréable dans les environs que nous avons terminé au bord de la piscine extérieure de l’hôtel !

Le village de Kitzbühel a quelques kilomètres de là

Sans oublier le spa

Pour finir en beauté ces journées intenses, un passage au spa est tout recommandé ! Cette bulle de bien être dispose d’une piscine intérieure de 15 mètres, d’un sauna, d’un hammam et d’une salle de relaxation. Côté look, il est dans le même esprit que l’hôtel à savoir plutôt contemporain. Je n’ai pas résisté à l’envie de me laisser aller entre les mains d’une thérapeute pour un soin du visage « Hydramemory ». Au programme, une hydratation optimale en alternant peeling, massage manuel et masque à l’acide hyaluronique, le tout avec les produits de la marque italienne « Confort Zone ». Je suis ressortie absolument détendue et surtout avec une peau ressourcée et toute douce.

Le spa : moderne et plutôt urbain dans le style

Mon avis

L’hôtel Rosengarten est l’hôtel 5 étoiles à privilégier si vous n’êtes pas un adepte du look tyrolien ! Ici la modernité est de mise, que ce soit du côté des chambres, du spa ou bien des restaurants. Mais c’est avant tout la cuisine de Simon Taxacher qui est la pépite du lieu avec son restaurant gastronomique mais aussi avec la partie bistrot qui m’a absolument séduite. Autre fierté de l’établissement : le petit déjeuner qui est très gourmand et qui mise aussi sur le côté local !

J’ai aimé :

  • La cuisine : le bistrot et le petit déjeuner ont été deux moments forts de ce séjour au Rosengarten !
  • Environnement très calme, au cœur des montagnes

J’ai regretté :

  • Spa sans vue : dommage de ne pas prolonger le plaisir des montagnes
  • Qualité de service irrégulière sur la partie hôtellerie et manque de chaleur

Informations pratiques

  • Suite au tarif de 650€ en cette fin juillet 2018 avec la demi pension et les petits déjeuners
  • Plus d’informations sur leur site web

Un grand merci à l’hôtel Rosengarten pour l’invitation à découvrir leur établissement. Bien évidemment, je reste libre de mes propos dans cet article !

Connaissez vous le Rosengarten ? N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires ou de vos questions dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux.

Suivez mes expériences sur les réseaux sociaux : facebooktwitter et instagram ! Mais aussi partagez mon article si il vous a plu avec les boutons ci dessous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *