Le Prince de Galles, un joyau Art Déco dans la capitale

(© Prince de Galles)

Paris, Août 2018. La tournée des 5 étoiles de la capitale continue avec un établissement singulier. En premier lieu, c’est son style qui dénote des hôtels de luxe parisiens. Fini le look 18ème siècle et le mobilier classique, le Prince de Galles est un petit bijou de la période Art Déco. Après une rénovation de deux ans, c’est un hôtel de toute beauté que j’ai eu le plaisir de découvrir et résolument moderne dans son offre gastronomique.

On ne peut rêver meilleur emplacement pour un 5 étoiles parisien : il est situé dans le triangle d’or, plus exactement sur la très chic avenue Georges V. L’avenue Montaigne pour le shopping de prêt à porter de luxe est à quelques pas tout comme les très célèbres Champs-Elysées. Ce membre de « Luxury Collection hotels » a vu le jour à la fin des années 20, en plein boom des années folles. Le must à cette époque : l’Art Déco ! Et le Prince de Galles ne fait pas exception. Aussi élégant qu’au premier jour, l’hôtel de luxe a séduit au fil des ans les voyageurs adeptes d’un établissement plus intime et à taille humaine avec 159 chambres seulement.

Un lifting pour lui redonner son faste d’antan

Pour lui donner un second souffle et s’aligner aux standards de l’hôtellerie de luxe parisienne, le Prince de Galles a fait peau neuve sous la houlette de deux architectes d’intérieur d’envergure internationale. Pierre-Yves Rochon s’est chargé du lobby et des chambres tandis que Bruno Borrione a donné un coup de neuf au restaurant, au bar et au patio. Deux années plus tard, il réouvre en grande pompe en 2013 et affiche toujours son style Art Déco si singulier.

C’est Bruno Borrione qui a orchestré le coup de neuf au restaurant, au bar et au patio pour un résultat éblouissant (© Prince de Galles)

L’ Art Déco s’invite aussi dans les chambres

Cap ensuite sur ma suite pour la nuit. En chemin, j’ai arpenté de longs couloirs où se succèdent de grandes reproductions en noir et blanc des photographies de mode d’anciens numéros du magazine Vogue. Un certain charme qui ne m’a pas laissé indifférente !

Parmi les 44 suites du Prince de Galles, j’ai posé mes valises dans la Suite Mosaic : 45 m2 où l’on retrouve la patte des années 30 avec un coin salon et une chambre séparée. Elle est chic et moderne, une certaine sobriété avec des tons clairs et pastels rehaussés avec des meubles en ébène. Du côté de la salle de bain, le look Art Déco est à son comble : un jeux de mosaïques noir et or orne superbement ce cocon. La suite se prolonge par une terrasse donnant sur le patio, un calme appréciable pour s’y installer en toute quiétude. C’est notamment ce que nous avons fait le lendemain matin pour déguster notre petit déjeuner en tête à tête.

La chambre de ma suite Mosaïc dans un style chic et moderne

La salle de bain dont le look Art Déco est à son comble

Un très beau plateau d’accueil

Un petit déjeuner au soleil et cela dans l’intimité de ma suite

Un restaurant étoilé nommé « La Scène »

Dans la capitale, hôtel 5 étoiles rime avec restaurant gastronomique : c’est chose faite avec le restaurant « la Scène » où l’on retrouve aux manettes le chef Stephanie Le Quellec, lauréat de l’émission culinaire Top Chef en 2011. Le restaurant signature du Prince de Galles, récompensé par un macaron Michelin, propose une cuisine française moderne. Dans la salle de 48 couverts, on peut admirer le chef dans sa cuisine ouverte, une belle touche de modernité dans ce restaurant gastro. Malheureusement pour nous, le mois d’août n’a pas que des avantages : certes Paris est calme mais de nombreux restaurants sont fermés et c’est le cas de celui-ci.

Une salle avec une cuisine ouverte pour donner un beau coup de peps (© Prince de Galles)

Le chef Stephanie Le Quellec aux manettes du restaurant étoilé (© Prince de Galles)

Mais aussi le Patio, très belle alternative plus casual

Nous avons donc opté pour le Patio et nous n’avons pas été déçus : le lieu est sublime et vaut à lui seul le détour ! Colonnades de mosaïques, sol en teck, marbre, palmiers, la cour intérieure du Prince de Galles est un bijou de la période Art Déco. Pour l’année 2018, il s’est mis à l’heure libanaise en proposant des saveurs qui font voyager et cela jusqu’à fin septembre. Le grand chef libanais Hussein Hadid a collaboré avec Stephanie Le Quellec pour créer des recettes aux saveurs étonnantes. Nous avons craqué pour les côtelettes d’agneau rôties au zaatar, aubergines grillées accompagnées d’un risotto sayadieh : un vrai délice !

Le patio est un bijou de la période Art Déco.(© Prince de Galles)

Des saveurs libanaises avec les côtelettes d’agneau rôties au zaatar, aubergines grillées accompagnées d’un risotto sayadieh

Pour la partie sucrée, c’est le chef pâtissier Nicolas Paciello que l’on découvre. Ce jeune homme ultra dynamique, en plus d’être extrêmement sympathique, nous a régalé avec ses desserts. Pour le Patio (il réalise également les desserts du restaurant gastro), le chef pâtissier nous a concocté un assortiment de ses grands classiques : une pavlova aux fruits rouges d’une grande légèreté, un millefeuille et une sublime tarte au chocolat. Pour prolonger le plaisir, il me reste donc à revenir déguster le fameux tea time où le tout Paris se régale avec des douceurs terriblement addictives.

Les desserts du chef pâtissier Nicolas Paciello

Et son délicieux afternoon tea !

Des cocktails originaux au bar « Les Heures »

Nous avons commencé la soirée attablés dans le patio en sirotant les délicieuses créations du chef barman Florian Thireau. Le bar « les Heures » est réputé pour ses cocktails détonnants et originaux. Oubliez les classiques Mojito et Pina Colada, faites place à une carte créative, une vrai carte de mixologie. Je me suis régalée avec le cocktail « The Hive » à base de pisco au pollen d’abeille frais, citron, sucre et champagne, un choix idéal pour rafraichir cette soirée estivale. Mon mari a lui opté pour un autre cocktail tout aussi délicieux.

Des cocktails originaux pour débuter la soirée !

Mon avis

Le Prince de Galles est un 5 étoiles parisien qui séduit les voyageurs en quête d’un établissement plus intime, à taille humaine mais cela avec des chambres et suites luxueuses et un service de grande qualité. Son esprit Art Déco permet aussi de changer du classique style français du 18ème, et cela avec une rénovation de qualité qui lui a redonné son faste d’antan. Côté gastronomie, c’est un véritable univers qui a été crée : La Scène, restaurant étoilé, le Patio et le Bar sont résolument modernes et tournés vers une gastronomie actuelle qui séduit voyageurs comme parisiens.

J’ai aimé :

  • Superbe emplacement, en plein cœur du triangle d’or parisien.
  • Style Art Déco qui change du traditionnel look classique que l’on retrouve dans bon nombre de 5 étoiles parisiens.
  • Gastronomie au top : un restaurant étoilé mais aussi une très belle offre plus casual avec le Patio et le bar Les Heures

J’ai regretté :

  • Pas de spa, seulement une cabine de soin

Informations pratiques

  • Plus d’informations sur leur site web
  • Suite Mosaic à 1450€ en cette début août 2018

Un grand merci à l’hôtel Prince de Galles pour l’invitation à découvrir leur établissement. Bien évidemment, je reste libre de mes propos dans cet article !

Connaissez vous le Prince de Galles ? N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires ou de vos questions dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux.

Suivez mes expériences sur les réseaux sociaux : facebooktwitter et instagram ! Mais aussi partagez mon article si il vous a plu avec les boutons ci dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *