Le Mandarin Oriental Tokyo : Un Hôtel Glamour au Luxe Ultime

(© Mandarin Oriental)

Après ma découverte de grands noms de l’hôtellerie tokyoïte comme le Peninsula ou bien le Park Hyatt, cap sur un autre établissement de luxe qui est devenu depuis son ouverture en 2005 un incontournable. C’est en premier lieu la vue qui est la star depuis le haut de cette tour mais également la splendeur japonaise de son look et son service absolument époustouflant qui m’ont séduit lors de mon séjour. Un niveau de luxe à son paroxysme que je vous dévoile dans cet article !

Un panorama à couper le souffle

Perché en haut de cette tour, le Mandarin Oriental Tokyo domine la ville et ses gratte-ciels. A peine arrivé au lobby au 38ème étage que l’on est éblouit en admirant la Tokyo Skytree tout en procédant aux formalités du check-in. Ce panorama ne va pas nous quitter une seule seconde que ce soit depuis les restaurants ou bien depuis notre chambre d’où l’on peut apercevoir le Mont Fuji par temps clair (manque de chance pour nous, c’était plutôt nuageux !). Dès les premiers pas, j’ai immédiatement ressenti le sens de l’hospitalité poussé au summum : le service est irréprochable, convivial et ultra professionnel, de loin le meilleur de tous les établissements de luxe où j’ai pu séjourner à Tokyo !

A peine arrivé au lobby au 38ème étage que l’on est éblouit en admirant la Tokyo Skytree tout en procédant aux formalités du check-in (© Mandarin Oriental)
Ce panorama ne va pas nous quitter une seule seconde que ce soit depuis les restaurants ou bien depuis notre chambre (© Mandarin Oriental)

Nihonbashi : un quartier authentique

Le 5 étoiles s’est implanté en plein cœur du quartier de Nihonbashi, spot historique parfait pour découvrir le japon traditionnel mais également tout proche des centres d’intérêts majeurs de la capitale. J’aime beaucoup ce quartier qui est plutôt authentique et sans trop de touristes, on se sent vraiment intégré à la vie quotidienne.

Le quartier de Nihonbashi est le spot historique parfait pour découvrir le japon traditionnel (© Mandarin Oriental)

Une très jolie rénovation pour les 179 clefs

Les 179 chambres et suites séduisent par leur atmosphère apaisante et sophistiquée à la fois. Elles se sont offert un lifting opéré par Ryu Kosaka qui a élaboré un design autour du thème « du bois et de l’eau ». Les rappels symbolisant la nature et ses différentes saisons sont nombreux avec notamment des fleurs de cerisier brodées sur les têtes de lit ainsi que l’utilisation de la couleur orangée pour rappeler les feuilles d’automne. Influencées par l’harmonie japonaise, elles n’ont pas fait l’impasse pour autant sur les technologies dernier cri pour le confort de ses hôtes. Leur design intérieur dégage les plus belles perspectives sur la ville, avec une vue majestueuse quelque soit le côté ou l’on fait face.

Nous avons posé nos valises dans une Grande Chambre Mandarin, qui est le parfait exemple de cette quintessence du design japonais : dans ces 60m2, le sol en bambou, l’artisanat traditionnel ou même le bonsaï sont une véritable immersion dans la culture nippone. Un coin bureau parfaitement aménagé et une méridienne cosy complètent parfaitement cette sublime chambre.

La Grande Chambre Mandarin est le parfait exemple de cette quintessence du design japonais (© Mandarin Oriental)
La salle de bain (© Mandarin Oriental)

La tête dans les nuages au spa perché au 37ème étage

S’il y avait un classement des plus beaux spas de la ville, celui du Mandarin Oriental remporterait le prix à coup sur ! Quand j’ai ouvert la porte de l’une des 5 spa suites perchées au 37ème étage pour recevoir mon soin, j’ai été absolument subjuguée par la beauté et le prestige de ce spa urbain. J’ai prolongé l’expérience sur cette vue imprenable le lendemain matin depuis le sauna vitré et dans les bains bouillonnants. Un large éventail de soins traditionnels sont proposés mais également des soins signatures, le tout puisé aux 4 coins du monde, pour restaurer l’harmonie entre le corps et l’esprit. J’ai opté pour le soin « Totally Tokyo » de 90 min avec l’utilisation d’ingrédients japonais afin de calmer les esprits préoccupés (parfait me concernant ^^). Je suis ressortie détendue et absolument enchantée par la qualité du soins qui est à la hauteur du lieu.

S’il y avait un classement des plus beaux spas de la ville, celui du Mandarin Oriental remporterait le prix à coup sur ! (© Mandarin Oriental)
J’ai prolongé l’expérience sur cette vue imprenable le lendemain matin depuis le sauna vitré et dans les bains bouillonnants (© Mandarin Oriental)
(© Mandarin Oriental)

Le spot des fins gourmets

Au Mandarin Oriental Tokyo, le nombre des restaurants et bars peut vite donner le tournis ! Il est également le seul hôtel tokyoïte à disposer de 3 restaurants étoilés au guide Michelin, l’embarras du choix pour les fins gourmets.

Commençons avec le restaurant « Signature », auréolé d’une étoile Michelin, qui propose une cuisine gastronomique française. Un délice pour les papilles mais également pour les yeux tellement le style est superbe : on se délecte de recettes revisitées et actuelles dans ce décor aux airs d’Orient, sans oublier la superbe vue sur la ville en toile de fond. On poursuit avec « Sense », le restaurant étoilé de cuisine cantonaise. On y sert une cuisine authentique mais également un menu dim sum le week end qui remporte un franc succès. Quand au « Tapas Molecular Bar », c’est une halte gourmande pour les amateurs de dîners atypiques ! Attablé au comptoir de 8 places seulement, on déguste une cuisine fusion entre saveurs japonaises et occidentales pour une expérience inventive et interactive, récompensée également par un macaron.

Le restaurant « Signature », auréolé d’une étoile Michelin, propose une cuisine gastronomique française (© Mandarin Oriental)
« Sense », le restaurant étoilé de cuisine cantonaise (© Mandarin Oriental)
Quand au « Tapas Molecular Bar », c’est une halte gourmande pour les amateurs de dîners atypiques ! (© Mandarin Oriental)

Le restaurant « K’shiki » sublime les produits italiens à l’heure du déjeuner et du dîner tandis que le matin c’est le point de ralliement pour un petit déjeuner exquis. Sur le buffet, ce sont des mets japonais et occidentaux à profusion, tandis que les plats préparés minute à l’instar des œufs Bénédicte au crabe et à l’avocat sont tout simplement un régal. Dans un coin du restaurant italien, le comptoir à pizza de 8 places seulement nommé « The Pizza Bar on the 38th » régale les gourmands avec des saveurs italiennes savoureuses et sans chichi.

Le petit déjeuner (© Mandarin Oriental)
« The Pizza Bar on the 38th » régale les gourmands avec des saveurs italiennes savoureuses et sans chichi (© Mandarin Oriental)

L’offre ne serait pas complète sans le restaurant «Ventaglio » avec sa cuisine méditerranéenne. Pendant l’après midi, les becs sucrés iront au « Salon de thé Sense » ou à l’« Oriental Lounge » pour un afternoon tea. Quant à la scène nocturne, elle se déroule au « Mandarin Bar » entre concerts de jazz et cocktails pour un moment savoureux.

L’Oriental Lounge (© Mandarin Oriental)
Quant à la scène nocturne, elle se déroule au « Mandarin Bar » entre concerts de jazz et cocktails pour un moment savoureux (© Mandarin Oriental)

Mon avis

Le Mandarin Oriental Tokyo est un incontournable dans le paysage de l’hôtellerie de luxe. Son côté glamour et contemporain ne renie pas pour autant une profond lien avec les traditions japonaises, que ce soit dans les chambres et suites fraichement rénovées ou dans le spa qui est le summum du luxe urbain. On apprécie également le choix pléthorique de restaurants, des plus gastronomiques à des propositions plus informelles. Ce hot spot est l’une des plus belles adresses de la ville et une valeur sure pour les voyageurs habitués à un niveau de prestations et de service au plus haut.

J’ai aimé :

  • Chambre très agréable et luxueuse : une belle rénovation tout juste réalisée qui est un sans faute !
  • Personnel au top : prévenant, friendly et parlant parfaitement anglais.
  • Le spa est une véritable merveille : Un des plus beaux spas urbains que j’ai vu, le panorama est juste incroyable !

J’ai regretté :

  • Difficile à dire …. pas grand chose en fait !

Informations pratiques

  • Plus d’informations sur leur site web
  • La Grande Chambre Mandarin était au tarif de 620€ en janvier 2019

Un grand merci au MO Tokyo pour l’invitation à découvrir leur établissement. Bien évidemment, je reste libre de mes propos dans cet article !

Connaissez vous le MO Tokyo ? N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires ou de vos questions dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux.

Suivez mes expériences sur les réseaux sociaux : facebooktwitter et instagram ! Mais aussi partagez mon article si il vous a plu avec les boutons ci dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *