Mon expérience en Business Class avec la Japan Airlines

Après mes 2 mois passés en Thaïlande, je me suis envolée mi-juin pour le Canada au départ de Bangkok. Il n’y a malheureusement pas de vol direct, j’ai opté donc pour un vol avec escale à Tokyo opéré par la Japan Airlines le tout en business class. Je vous fais découvrir ces 2 vols en images !

Après un rapide check in aux comptoirs dédiés à la business et le passage des contrôles de sécurité (et tout cela en « fast lane » c’est à dire en accès prioritaire), je regagne le lounge de la compagnie. Ici la sobriété est de mise mais le salon est confortable. Concernant la qualité des mets servis, l’ensemble reste plutôt correct sur les standards japonais. Au menu de ce petit déjeuner : soupe miso, un bol de riz et quelques légumes saumurés !

Il est déjà temps de regagner mon avion pour l’embarquement (en prioritaire bien sur!). L’accueil a bord est agréable et je regagne mon siège. Il s’agit d’un Shell Flat Neo dont le confort est indéniable ! Il permet de s’installer confortablement selon 3 positions : une assise, une dite de détente (idéale pour la lecture par exemple ou bien pour regarder un film) et une dernière en lit. Ce siège n’est pas un flatbed (c’est à dire qu’il ne s’incline totalement à l’horizontale) mais plutôt un lie flat seat qui s’incline à 172°. Certes le flatbed est plus confortable pour dormir mais la différence n’est pas très problématique (en tout cas me concernant).

Le panneau de commande du siège est extrêmement intuitif et on peut le régler en quelques clics selon nos envies. A cela s’ajoute un écran 15,4 pouces et un casque anti bruit qui est de très bonne facture. Bien évidemment du côté des rangements nous sommes plutôt gâtés avec de multiples espaces ou nicher magazines et autres biens personnels.

Lors de ces 2 vols, j’ai eu l’occasion de gouter au déjeuner, au diner et au petit déjeuner à bord, de quoi avoir un bon aperçu sur la qualité des mets servis. J’ai opté dans les 3 cas pour la formule japonaise, il y avait une formule occidentale proposée mais je pense que la qualité est bien meilleure sur des produits et des recettes qu’ils maitrisent. Les repas étaient plutôt qualitatifs et assez copieux, ce qui est rare pour les repas en vol. Du coté des snack, c’est la maison Jean Paul Hévin (dont je vous ai déjà parlé dans cet article) qui nous régale avec de délicieux macarons !!

Le menu du bar

Le menu des repas

Mon premier diner

Mon lunch

Mon 2ème diner

Pendant mon escale à Tokyo, je me suis rendue dans le Sakura Lounge, bien plus confortable et cosy que celui de Bangkok. Notre courte escale de 1h30 ne nous a pas permis de profiter des lieux, cela a juste été un passage éclair !

Mon avis

Les 2 vols se sont déroulés sans encombre, parfaitement dans les temps, et le confort à bord m’a permis d’arriver plutôt « fraiche » à Vancouver. Le personnel japonais est comme dans les standards locaux c’est à dire très agréable et professionnel. Le gros point faible de cette expérience a été lors de la réservation sur leur site web où je n’ai malheureusement pas pu la faire (un aller simple au départ de Bangkok … mission trop compliquée pour le module de réservation). Je suis donc passée par le biais d’Expedia qui m’a permis de réserver sans problème.

Avez vous voyagé avec la JAL ? N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires ou de vos questions dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux.

Suivez mes expériences sur les réseaux sociaux : facebooktwitter et instagram ! Mais aussi partagez mon article si il vous a plu avec les boutons ci dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *